+33(0)3.81.67.02.31

Sous la lune las

La tempête de janvier a causé la chute d’un de nos frênes multi centenaire devant la maison.

TAB frene

Aquarelle d’Albert Pasche. Le Pré Oudot 1935

 

Inspirée, l’une de nos hôtes a écrit un poème

 

Las

Il est tombé là

Sous l’ultime caresse de vent froid et de glace

Redonné à la terre

En cette nuit de joie et de gel enlacés

A sa terre d’enfance

Et de guerre

Et de paix

A cette mère immense

Qui enfante et qui aime

Et qui laisse partir

Quand son ventre se déchire

 

Il s’est couché las

Sur son linceul blanc d’effroi gris et neigeux

De givre et d’empreintes de trépas

Au creux du bleu silencieux

Sans douleur et sans cri

Dans le lit de la nuit

En douceur et meurtri

Sur cette terre immense

Qui accueille et qui pleure

Et qui toujours renaît

De toutes les absences

 

Passé sa vie là

Abandonné à tous les horizons

A offrir ses bras et sa vie et son tronc

A consoler et rire

A rougir et bénir

Les baisers de brindilles et les instants fleuris

Sous ses dimanches d’arborescence

Pour cette sphère immense

Qui étreint d’insouciance

Et qui jamais n’offense

Sous ses frêles abondances

 

Sous des éclats de lune

Et des dunes de glas

A chaque éternité il sera

 

 

Claire Raffenne

Le Pré Oudot, janvier 2017

Share This